Créer un site internet

Big Ben...

Nyom kou

Big Ben
Nyom kou
Sur la Tour du parlement Britannique à Londres, il y a Big Ben
La grande cloche qui donne l’heure à la ville et au monde.
Dans mon village, il n’y a pas de parlement ni de tour,
Mais il y a notre Big Ben, non, il y en a plusieurs.
Les coqs du village qui nous donnent l’heure.
Big Ben pouvait avoir un retard, mais jamais toi.
Ton heure était infaillible.
Aux aurores, le premier coq chante
Et les autres lui répondent en échos de proche en proche
Il est quatre heures du matin.
C’est le temps pour ceux qui découchent de regagner le bercail.
Aux autres de reprendre leurs devoirs là où ils les ont laissés,
Il y a quelques heures, nyom +kou a nga lon.
Au deuxième son de Big Ben, il est cinq heures, puis le village s’éveille, le jour paraît.
À l’horizon, l’astre du jour pointe le bout de son nez
Pieds nus, les vignerons empruntent les sentiers de la forêt,
La calebasse de vin à l’une des mains dans l’autre, la machette
Les femmes munies de petits récipients vont derrière les cuisines pour leur toilette
Torses nus, les jeunes gens après s’être étirés en baillant, urinent dans l’herbe…

Au musee de ma mere 1
Source : @Christophe Degaule 2014, extrait de Bouillon de souvenirs.

Par AYONG

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam