Créer un site internet

Poème de François SENGAT-KUO : L’oppression coloniale

Images 3

Le dépeçage de l’Afrique, conséquence de la Conférence de Berlin, entraîne la généralisation du système colonial à travers l’ensemble du continent. Pour des millions d’Africains commence alors une longue période marquée du sceau de l’humiliation et de la disqualification.

 

Ils sont venus

au clair de lune

au rythme du tam-tam

ce soir-là

comme toujours

l’on dansait

l’on riait

brillant avenir

ils sont venus

civilisation

bibles sous le bras

fusils en mains

les morts se sont entassés

l’on a pleuré

et le tam-tam s’est tu

silence profond comme la mort

 

58

François SENGAT-KUO

                                                                                                Fleurs de latérite, CLE.

 

Date de dernière mise à jour : 24/05/2016

  • 19 votes. Moyenne 1.8 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam