Créer un site internet

Les pays de la CEMAC appelés à agir en synergie

Les pays de la CEMAC appelés à agir en synergie dans le secteur des hydrocarbures

Petroletchad

Le Premier ministre de la République du Congo, Anatole Collinet Makosso, a appelé mardi à Brazzaville les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) à agir en synergie dans le secteur des hydrocarbures.

Les pays de la sous-région doivent "agir en synergie afin d'harmoniser leurs stratégies d'exploitation des ressources pétrolières et gazières", a déclaré M. Makosso lors de l'ouverture du CEMAC Business Energy Forum, un événement visant à favoriser la coopération Sud-Sud et la mise en œuvre des projets énergétiques inter-Etats.

Selon lui, en agissant en synergie, les pays de la CEMAC vont "parvenir à peser sur l'industrie et les marchés pétroliers mondiaux et répondre avec efficacité à la problématique de la pauvreté énergétique africaine".

"L'Afrique, prise dans son ensemble, représente environ 7,3% des réserves mondiales prouvées de pétrole et 7,2% de réserves de gaz", a-t-il précisé.

Organisée à l'initiative du Congo-Brazzaville et de la Guinée équatoriale, cette première édition du CEMAC Business Energy Forum connaît la participation des compagnies pétrolières opérant dans la CEMAC qui compte six pays membres : le Congo-Brazzaville, le Cameroun, la Centrafrique, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad. 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam