Le gouvernement sud-africain nie que les nouvelles règles de visa affectent le tourisme

Afrique du sud durban 300

LE CAP -- Le gouvernement sud-africain a réfuté mercredi les allégations selon lesquelles les nouvelles règles en matière de visa auraient provoqué un fort recul des arrivées touristiques dans le pays.

"Il n'y a aucune preuve décisive montrant un déclin net du nombre de voyageurs étrangers venant en Afrique du Sud depuis l'adoption des nouvelles règles sur l'immigration et les visas, ni des pertes d'emplois en conséquence", a déclaré le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Ce communiqué du gouvernement a été publié un jour après que le service statistique officielle, Statistics South Africa (Stats SA), eut annoncé des données indiquant un ralentissement de la croissance du nombre de touristes depuis l'entrée en vigueur de nouvelles réglementations l'année dernière.

Stats SA a rapporté une image préoccupante du secteur touristique, avec une croissance de 0,1 % à peine entre 2013 et 2014, contre 3,6 % entre 2012 et 2013 et 10,2 % entre 2011 et 2012.

Le responsable statisticien Pali Lehohla a indiqué que l'Afrique du Sud avait connu de 2013 à 2014 une baisse massive de son nombre de touristes, en particulier en provenance de Chine. Le nombre de visiteurs chinois a en effet baissé de 41,5 % sur cette période, a-t-il indiqué.

Une comparaison des volumes de 2014 avec ceux de 2013 indique que le nombre de touristes a diminué pour tous les pays étrangers, à l'exception des Pays-Bas, selon Stats SA.

"Je pense que c'est une chose que les services doivent examiner pour analyser la situation. Depuis que je dirige le suivi des statistiques touristiques, nous n'avons jamais connu une baisse aussi forte", a déclaré M. Lehohla.

Le ralentissement de la croissance du tourisme est attribué aux nouvelles règles de visa.

D'après les réglementations révisées adoptées à la mi-2014, les touristes visitant l'Afrique du Sud doivent retirer leur visa en personne afin de permettre "une collecte fiable des données biométriques".

Une autre règle est entrée en vigueur le 1er juin, imposant aux enfants qui traversent la frontière de présenter un certificat de naissance complet en plus de leur passeport.

Toutefois, le ministère a réfuté ces affirmations, estimant que les touristes étrangers continuent de visiter le pays en grand nombre.

Le nombre de touristes d'Europe et d'Amérique a montré une légère augmentation en juillet de cette année, après avoir légèrement reculé en juin (selon les chiffres en glissement annuel dans les deux cas).

Dans le cas de l'Europe par exemple 24 742 arrivées et départs d'enfants ont été enregistrées en juillet 2014, contre 26.763 en juillet 2015, ce qui montre une légère augmentation de 2.021. Pour l'Amérique du Nord et du Sud, on observe une augmentation de 16.641 en juillet 2014 à 17.144 en juillet 2015.

"L'idée que les nouvelles conditions sont impossibles ou peu pratiques à réaliser ne tient pas. Les gens respectent les consignent malgré la désinformation et le dénigrement qui a eu lieu en Afrique du Sud", indique ce communiqué.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam