Créer un site internet

Un festival des arts vodoun prévu à Bruxelles

Glkuglh

La deuxième édition du Festival des arts vodoun, visant à promouvoir et à vulgariser les traditions des arts et autres pratiques endogènes du Bénin, se tiendra le samedi 9 septembre prochain à Bruxelles en Belgique, a appris lundi Xinhua auprès des organisateurs à Cotonou.

Axé sur le thème "Vodoun et rites initiatiques", ce festival est un évènement majeur de renforcement de l'attractivité de la destination Bénin, de rayonnement international de la culture béninoise et de son patrimoine national des arts vodoun en particulier, selon les organisateurs du festival.

"Le Festival des Arts Vodoun est un projet culturel qui tente de reconstruire à travers les arts vodoun plus de quatre siècles d'histoire entre l'Afrique, les Caraïbes, l'Amérique et l'Europe", a indiqué Kinoss Dossou, président du Festival.

Pour ce promoteur culturel, l'histoire entre ces différents peuples s'est en effet grandement basée sur la traite esclavagiste.

"Le Bénin, grand territoire d'embarquement de ces esclaves au XVIIIe siècle affiche les traits caractéristiques d'une des plus belles expressions de son patrimoine particulier et singulier : le Vodoun. C'est ainsi que les esclaves en laissant derrière eux, la terre de leurs aïeux, emportèrent aussi toutes les formes d'expressions artistiques et culturelles relevant de ce patrimoine", a-t-il expliqué, estimant que ce Festival tient à proposer au public européen et afro-descendant, toutes les formes d'art qui entourent l'identité Vodoun et la culture africaine.

Cette deuxième édition du Festival des arts vodoun sera meublée, entre autres, d'une conférence sur le thème "Vodoun et rites initiatiques" qui sera animée par d'éminents professeurs d'université et prêtre Vodoun venus du Bénin, de Haïti et de Belgique ; de la promotion des performances de plasticiens et sculpteurs venus d'Afrique et des Caraïbes à travers des expositions d'œuvres d'arts et enfin d'un concert live d'inspiration Vodoun qui sera animé par des artistes et groupes "Vodoun Game" et "Pépé Oléka".

Au Bénin, pendant longtemps, le vodoun relevait de considération hautement diabolique, d'obscurantisme et purement de fétichisme avec son cortège de péjoratif diamétralement opposé aux religions importées, notamment le christianisme. Mais fort heureusement, le pays est entré depuis plus de deux décennies dans une dynamique caractérisée par la valorisation de cette richesse culturelle et cultuelle.

Selon des statistiques officielles, près de 37% de la population béninoise, estimée à plus de 11 millions d'habitants, pratiquent les religions traditionnelles.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 06/09/2017

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam