Créer un site internet

Le Zimbabwe n'est pas encore prêt pour sa propre monnaie, selon son ministre des Finances

Ministrefinance

Le ministre zimbabwéen des Finances, Patrick Chinamasa, a déclaré vendredi que le pays était encore loin d'avoir sa propre monnaie.

Le Zimbabwe a adopté en 2009 l'utilisation de plusieurs devises sur le marché intérieur, après une décennie d'hyperinflation.

Le dollar américain est la principale monnaie de transaction sur le marché, mais il y a eu une pénurie aiguë du billet vert, ce qui a amené les autorités à introduire des bons locaux libelés en dollars, en novembre 2016, pour atténuer les pénuries de billets de banque.

Cependant, l'offre de billets obligataires est restée limitée et le pays continue de faire face à des problèmes de liquidités.

M. Chinamasa, lors d'une réunion financière, a indiqué que le Zimbabwe ne serait en mesure de réintroduire sa propre monnaie qu'après avoir satisfait à certains critères fondamentaux macro-économiques, notamment des réserves de devises suffisantes pour couvrir les importations pendant une bonne période.

Le ministre a déclaré qu'une façon réaliste de constituer des réserves de devises, pour soutenir la monnaie nationale, est de rouvrir quelques mines d'or inutilisées par le biais de coentreprises afin qu'elles puissent produire de l'or uniquement pour constituer des réserves en devises.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam