Créer un site internet

Gabon : menace de grève générale illimitée à l'Assemblée nationale

Thuae1uaw3

Les agents de l'Assemblée nationale réclament l'indemnité de session et la prime d'astreinte du mois de mars. Ils soupçonnent la gestion peu orthodoxe du service administratif et financier.

Le mouvement d'humeur annoncé serait le deuxième du genre en l'espace d'un an. En septembre dernier, le personnel de l'Assemblée nationale avaient barricadé l'institution pour exiger le paiement de trois mois d'arriérés de salaires et primes.

"Les budgets sont votés, mais l'argent physique est invisible", dénonce un député de la majorité présidentielle, membre de la Commission des finances.

Pour ce dernier, la baisse des recettes issues de la vente du pétrole et du manganèse, qui fondent en grande majorité le PIB du Gabon, explique non seulement la situation actuelle, mais aussi les difficultés financières que traverse le pays.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam