Créer un site internet

Le président zimbabwéen nomme un cabinet de 20 membres

C68fe37876d349aab6e65714361d335b xl

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a nommé vendredi un cabinet formé de 20 membres.

M. Mnangagwa a conservé certains des ministres du cabinet précédent, notamment l'ex-ministre des Affaires intérieures, Obert Mpofu, l'ex-ministre des Finances, Patrick Chinamasa, l'ex-ministre de la Santé, David Parirenyatwa et l'ex-ministre de l'Énergie, Simon Khaya Moyo.

L'ex-ministre de l'Environnement, de l'Eau et du Climat, Oppah Muchinguri-Kashiri, devient la première femme à diriger le ministère de la Défense, avec pour vice-ministre le vétéran militaire, Victor Matemadanda.

L'universitaire et entrepreneur, Mthuli Ncube, a été nommé ministre des Finances et il devra relever le défi d'un environnement économique difficile marqué par des pénuries sévères de liquidités et de devises étrangères.

Kirsty Coventry, athlète olympique la plus remarquée du pays, fait partie des surprises de ce gouvernement, puisqu'elle est nommée au portefeuille de la Jeunesse, des Sports, des Arts et des Loisirs.

M. Mnangagwa dit avoir discuté de la taille de ce cabinet avec ses deux vice-présidents, Constantino Chiwenga et Kembo Mohadi, et avoir convenu avec eux du nombre de ministres.

"J'ai discuté avec mes deux vice-présidents et nous sommes tombés d'accord pour réduire le nombre (des ministres) à 20. Au départ il y en avait 33. Nous avons convenu de diriger un cabinet de 20 membres et nous pensons que c'est l'idéal pour faire face aux défis actuels", a-t-il déclaré.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam