Créer un site internet

Le président de l'Ordre national des médecins du Togo invite ceux qui exercent la profession à respecter la loi en s'incrivant à l'ONMT

Onmt

L'Ordre national des médecins du Togo (ONMT) appelle au respect de la loi, qui stipule que ceux qui travaillent en qualité de médecin doivent s'inscrire à l'ordre, a déclaré le président de l'ONMT, Goeh-Akue Edem, lors d'une interview accordée à Xinhua dans le cadre des premières journées ordinales organisées vendredi et samedi à Lomé.

M. Goeh-Akué souligne que c'est l'ordre qui est l'institution capable de vérifier si vous avez un vrai diplôme, si vous avez les qualifications requises pour exercer la médecine. Il invite ceux qui ne se sont pas inscrits au niveau de l'ordre à venir le faire.

S'agissant de l'effectif des médecins, il affirme qu'ils sont au nombre de 1 600 mais que ceux dont l'inscription est mise à jour sont autour de 800. Il regrette que plus de la moitié des médecins ne soient pas encore sensibilisées sur le fait que l'inscription est obligatoire pour exercer la profession.

Selon le président de l'ONMT, le premier défi que doit relever l'ONMT est de lutter pour que les cabinets illégaux soient supprimés en vue de permettre à la population de bénéficier des soins de qualité.

Concernant les dispositions immédiates à prendre pour le bon fonctionnement de la corporation, M. Goe-Akué explique que "l'ordre doit faire en sorte que le patient qui arrive bénéficie des soins de qualité donc il vérifie si celui qui donne les prestations a les qualifications requises, la moralité requise, ensuite l'ordre vérifie si l'équipement est adéquat, si toutes les conditions sont réunies pour pouvoir faire des prestations d'un médecin".

Evoquant les perspectives, il affirme vouloir redorer le blason de la médecine, faire en sorte que le médecin retrouve sa place dans la société et que le médecin fasse des prestations de qualité de manière à ce que la profession soit respectée. "Un autre défi également à relever c'est d'avoir un siège pour que les conditions soient réunies pour que le travail se fasse dans les normes", ajoute le président de l'ONMT.

Il rappelle que l'ONMT est un organisme à but public et un organisme indépendant, et que les premières journées ordinales ont été organisées pour faire mieux connaître l'ONMT et aborder des problèmes rencontrés tous les jours par les médecins en terme d'expertise de médecine légale et de déontologie.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam