Créer un site internet

Transport aérien : l'UA espère 40 Etats membres au sein du SAATM d'ici fin 2019

Single african air transport market saatm 696x445

La commission de l'Union africaine (UA) souhaite l'adhésion d'au moins 40 Etats membres au Marché unique africain du transport aérien (SAATM) d'ici à la fin de l'année, a indiqué vendredi la commissaire de l'UA aux infrastructures et à l'énergie, Amani Abou-Zeid.

A ce jour, 28 Etats membres ont signé, ce qui représente plus de 700 millions de personnes, a-t-elle fait savoir lors d'une conférence de presse organisée en marge du 32e sommet de l'UA à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, projetant une adhésion de tous les Etats membres d'ici 2021.

"Les Etats membres signataires ont adopté des mesures pour harmoniser leurs Accords bilatéraux sur le service aérien (BASA) avec 16 pays signant le protocole d'application, supprimant toutes les restrictions de leurs BASA afin de les mettre en conformité avec les dispositions de la décision de Yamoussoukro sur la libéralisation des marchés du transport aérien en Afrique", a-t-elle dit.

La SAATM a été lancé par 23 Etats membres lors du sommet de l'UA de janvier 2018 dans le but d'accélérer la connectivité sur le continent.

"Le SAATM devrait donc avoir un impact important sur la mise en place réussie de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) et le protocole sur la libre circulation des personnes, qui sont également des projets phares prioritaires de l'Agenda 2063 de l'UA", a indiqué Mme Abou-Zeid.

La mise en place du SAATM est vitale pour réaliser la vision sur le long-terme de l'UA d'une Afrique intégrée, prospère et pacifique, a-t-elle ajouté.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam