Créer un site internet

Le président nigérian signe une loi sur le salaire minimum

President muhammadu buhari

Le président nigérian Muhammadu Buhari a signé jeudi un projet de loi très attendu sur le salaire minimum national, le transformant ainsi officiellement en loi.

Le projet de loi, qui fixe à 30 000 nairas (environ 83,33 dollars américains) le nouveau salaire mensuel minimal au Nigeria, avait été adopté par les deux chambres de l'assemblée nationale avant qu'elles ne se mettent en pause pendant les élections législatives 2019.

Ita Enang, assistant spécial du président pour les affaires liées à l'assemblée nationale, a déclaré que cette nouvelle loi s'appliquerait immédiatement.

Elle est valable pour tous les travailleurs du pays, sauf dans les organisations comptant moins de 25 employés.

"Cela obligera tous les employeurs du Nigeria à payer leurs travailleurs au moins 30 000 nairas", a-t-il souligné.

En novembre 2018, les syndicats nigérians ont menacé de se lancer dans une grève nationale illimitée pour protester contre l'incapacité du gouvernement à répondre à sa demande de révision du salaire minimum.

Les syndicats demandaient au gouvernement fédéral de relever le salaire minimum national de 18 000 nairas (50,07 dollars) à 30 000 nairas, arguant notamment des réalités économiques actuelles, dont le taux d'inflation très élevé dans le pays.

Le salaire minimum de 18 000 nairas avait été mis en place à une époque où le taux de change du naira était de 145 pour un dollar. Il n'a ensuite plus changé pendant sept ans, alors même que le taux de change est maintenant d'environ 360 nairas pour un dollar sur le marché parallèle.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam