Créer un site internet

Le Niger rend hommage aux femmes de l'est du pays en proie aux attaques de Boko Haram

Rafini brigi

Le Premier ministre nigérien Brigi Rafini a rendu lundi un "vibrant hommage" aux femmes de la région de Diffa (est), proche de la frontière avec le Nigeria, en proie depuis plusieurs années aux attaques meurtrières du groupe terroriste Boko Haram, à l'occasion de la Journée nationale de la femme nigérienne.

La commémoration de cette journée instituée en 1992 constitue, outre un hommage, l'occasion de réfléchir à la condition de la femme dans le pays, notamment les progrès enregistrés et les défis qui restent encore à relever.

"Ma première pensée va aux femmes de la région de Diffa auxquelles je rends un vibrant hommage au nom du président de la République Mahamadou Issoufou et du gouvernement, pour le courage dont elles font montre au quotidien et ce durant des années face aux actions néfastes et atroces du groupe terroriste Boko Haram", a déclaré M. Rafini.

Les localités de cette partie du Niger subissent depuis près de quatre ans les attaques meurtrières de la secte islamiste depuis ses positions du Nigeria, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires et plusieurs dizaines de milliers de déplacés au Niger et au Nigeria.

Le chef du gouvernement nigérien a saisi l'occasion pour également avoir une pensée toute particulière "à l'endroit de nos concitoyennes vivant en milieu rural pour leur abnégation et leur contribution inestimable aux efforts de développement de notre pays".

Il a souligné l'importance des actions engagées par le Niger depuis 2011 pour l'amélioration de l'environnement social et institutionnel de la femme et a réaffirmé l'engagement de son gouvernement à poursuivre et intensifier ces efforts en vue de la promotion de la femme, notamment en favorisant l'autonomisation et l'entrepreneuriat féminin.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam