Créer un site internet

Burkina Faso : le gouvernement débloque plus de 11 milliards de FCFA pour apurer les dettes des producteurs de coton

Coton

Le gouvernement burkinabè a décidé mercredi d'apurer les dettes des producteurs de coton à hauteur de plus de 11 milliards de FCFA (1 dollar= 600 FCFA) afin de relancer la filière, a-t-on appris mercredi de sources officielles.

"Le Conseil, dans la perspective d'une relance durable de la production cotonnière au Burkina Faso, a marqué son accord pour l'octroi d'une subvention de 11 331 109 008 F CFA destinée à l'apurement des impayés internes des producteurs au titre des campagnes 2017/2018 et 2018/2019 ", lit-on dans le rapport du conseil des ministres.

Le texte ajoute que le gouvernement a également accepté la subvention de 2 309 600 000 F CFA accordée par les sociétés cotonnières aux producteurs afin de porter le prix de cession des insecticides de spécialité de 7 800 FCFA à 7 000 F CFA.

La campagne cotonnière écoulée a connu des mouvements de boycott et de contestation dans certaines localités du Burkina Faso notamment dans la province du Kénédougou (ouest) ainsi que la pression parasitaire qui ont sérieusement plombé les efforts de production, occasionnant une baisse productive de l'ordre de 29% par rapport à l'année 2017.

Première culture de rente au Burkina Faso, le coton contribue à plus de 4% du Produit intérieur brut (PIB). Mais depuis quelques années, le produit traverse une mauvaise période matérialisée par des baisses de production.

Le Burkina Faso table sur une production de 800 000 tonnes de coton graine pour la campagne 2020 afin de permettre au pays de quitter la 4e place qu'il occupe actuellement pour reprendre la première en Afrique.

Cette année, le prix du kilogramme du coton graine passe de 250 à 265 F CFA pour la campagne cotonnière 2019-2020, selon les autorités.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam