Créer un site internet

Nigeria : 18 personnes tuées dans des explosions en série dans la capitale

Img 3818 0

ABUJA -- Un total de 18 personnes ont été tuées et 41 autres blessées vendredi dans une série d'explosions ayant secoué deux villes satellites dans la capitale nigériane, a-t-on appris samedi de source officielle.

Selon un responsable de l'Agence nationale des urgences (NEMA) du Nigeria, Ishyah Chonoko, 15 corps et 20 blessés ont été retrouvés sur le site du double attentat à Kuje, une banlieue dans la capitale nigériane.

En outre, trois personnes ont été tuées dans une autre explosion survenue à un arrêt de bus à Nyanya, dans la périphérie de la ville d'Abuja, et 21 blessés ont été évacués vers un hôpital géré par le gouvernement, a-t-il poursuivi.

John Ahwen, un haut responsable du Corps de la sécurité et de la défense civile du Nigeria, qui est chargé de coordonner les opérations de sécurité, a lui aussi confirmé les chiffres.

D'après lui, la première explosion survenue vendredi soir devant un poste de la police dans la ville de Kuje a été réalisée par une enfant de dix ans, qui s'est faite exploser après avoir été empêchée d'entrer dans le poste de police. Quinze minutes plus tard, une autre explosion s'est produite dans un marché majeur de la ville.

Ces attentats ont eu lieu au lendemain de multiples explosions ayant secoué la ville de Maiduguri, capitale de l'Etat nigérian de Borno (nord), qui ont fait 14 morts et 39 blessés.

Le groupe Boko Haram est montré du doigt pour ces attaques. Depuis son insurrection en 2009, ce mouvement a revendiqué un nombre d'attaques et d'enlèvements dans ce pays ouest-africain, qui auraient coûté la vie à quelque 13.000 personnes.

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam