Créer un site internet

Le gouvernement nigérian "déterminé à vaincre et écraser" les criminels

President muhammadu buhari

Le président nigérian Muhammadu Buhari a condamné les dernières attaques au cours desquelles des hommes armés non identifiés ont abattu 47 civils et a déclaré dimanche que son gouvernement "est toujours déterminé à vaincre et écraser ces éléments criminels".

Le gouvernement ne tolérera pas ce massacre à grande échelle d'innocents par des bandits, a averti M. Buhari dans un communiqué, ajoutant que "conformément à mon engagement envers la sécurité du peuple, nous répondrons à ces attaques avec une force décisive".

Tout en présentant sa sympathie aux familles des victimes, le président a appelé la population à davantage de vigilance en signalant les activités des criminels, et demandé aux agences de sécurité de ne pas relâcher leurs efforts ni baisser leur garde, sous peine de laisser se créer une brèche qui serait susceptible d'être exploitée par l'ennemi.

Les bandits ont mené samedi des attaques dans cinq villages de l'Etat de Katsina (nord-ouest), d'où est originaire le président, a indiqué le porte-parole de la police locale Gambo Isah dans un communiqué.

Sans donner plus de détails, M. Isah a affirmé qu'une enquête avait été ouverte sur ces attaques et que la sécurité avait été renforcée dans la région pour empêcher qu'il y en ait d'autres.

Selon des habitants locaux, ces assauts ont été perpétrés en représailles contre les actions de certains villageois qui avaient tenté d'empêcher des bandits de voler le matériel médical de secours contre le COVID-19 qui leur était destiné.

Le nord du Nigeria a été le théâtre d'une série d'attaques menées par des groupes armés ces derniers mois.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam