Créer un site internet

Le paludisme a fait près de 2.450 morts au Niger sur environ 2. 450.000 cas confirmés depuis janvier dernier

Paludisme niger moyens prevention

Une épidémie de paludisme qui sévit depuis janvier dernier au Niger, a fait, à la date du 7 octobre dernier, 2.449 morts sur quelque 2.449.858 cas confirmés dans les formations sanitaires du pays, a-t-on appris samedi de source officielle à Niamey.

Il a été enregistré cette année une augmentation de 30% des cas de paludisme et 570 décès de plus par rapport à 2019.

Le gouvernement a expliqué, dans un communiqué, cette augmentation des cas de paludisme par "une pluviométrie exceptionnelle (cette année) qui a occasionné des inondations, la stagnation des eaux et la prolifération des moustiques vecteur de paludisme".

A ce jour, 24 districts sanitaires sur les 72 sont en épidémie. Les régions de Tahoua (612 décès sur 473.266 cas), Maradi (548 décès sur 412.542 cas), Tillabéry (425 décès sur 462.001 cas), et Zinder (349 décès sur 499.592 cas), sont les plus impactées.

Face à cette situation, le gouvernement a dit avoir entrepris depuis juin une campagne de distribution gratuite de 8.005.656 moustiquaires imprégnées d'insecticide de longue durée d'action dans 44 districts sanitaires de six régions du pays, et mis en place 915.893 moustiquaires dans les 72 districts au profit des femmes enceintes et des enfants de moins d'un an.

De même, une campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants âgés de 3-59 mois a permis d'administrer des médicaments à 4.289.250 enfants, entre juillet et octobre, a annoncé la même source, ajoutant que des activités de sensibilisation sur les mesures de prévention sont menées par les agents de santé au niveau des formations sanitaires, mais également à travers les radios communautaires, les affiches et les crieurs publics.

Pour la prise en charge des malades, le gouvernement a rassuré que le ministère de la Santé publique et ses partenaires techniques et financiers ont mis en place dans tous les districts de santé du pays des quantités suffisantes de produits de dépistage et de traitement des différents cas et un nombre nécessaire d'agents de santé.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam