Créer un site internet

Burundi : huit personnes tuées au cours d'une attaque dans un bistrot à Bujumbura

Arton9748

BUJUMBURA--- Un groupe d'hommes armés de fusils a tué huit personnes et blessé une autre lors d'une attaque dans un bistrot, dans la nuit de samedi à dimanche, au sud de la capitale burundaise.

L'attaque a eu lieu dans le bistrot appelé "au coin des amis", se trouvant dans la zone Kanyosha de la commune urbaine de Muha.

Selon Jean Bosco Girukwishaka, administrateur de cette commune, c'était vers 20 H00 (18 H00 GMT) que ces malfaiteurs qui portaient des tenues policières ont commis ce crime.

"Sept personnes sont mortes sur-le-champ, une autre a succombé de ses blessures à l'hôpital et deux autres ont pu s'échapper", a confié à Xinhua J.B.Girukwishaka.

Il a indiqué que ces criminels tiraient indistinctement sur les gens qu'ils ont d'abord rassemblés et ordonné de coucher à même le sol avant de les dépouiller de tous leurs biens (argent et téléphones mobiles principalement) et de tirer sur eux.

C'est aussi ce qu'affirme un des serveurs de viande dans ce bistrot qui a pu s'échapper.

"Ces malfaiteurs ont intimé l'ordre à tous ceux qui étaient dans le bistrot d'entrer dans la maison, de coucher par terre et de donner tout ce qu'ils avaient sur eux. Le propriétaire du bistrot a conseillé à ses clients de s'exécuter pour sauver la vie et ils l'ont fait. Cela n'a pas empêché que ces criminels tirent sur chacun de ces clients, y compris mon patron qui est mort sur-le-champ", a confié à Xinhua le serveur.

Il a indiqué qu'il a pu courir et que dans sa course, ces gens ont tiré sur lui plus de 15 balles réelles, mais qu'il a pu quand même s'échapper jusque dans un hôpital où il a pu avoir les premiers soins.

L'administrateur de la commune Muha a invité les habitants de sa commune à être vigilants, de contrôler le va-et-vient des gens et de signaler tout mouvement suspecté aux autorités.

Il a remercié la police pour sa rapide intervention déplorant seulement qu'elle ne l'a pas su à temps puisque, dit-il, "les personnes tuées n'ont pas eu le temps de crier pour alerter qui que ce soit. L'opération n'a duré que quelques minutes".

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam