Créer un site internet

Niger : transfert prochain de plus de 500 combattants de Boko Haram au Nigeria

NIAMEY --- Le Niger s'engage à remettre aux autorités du Nigeria, dans les prochains jours, plus de 500 combattants du groupe terroriste nigérian Boko Haram détenus dans les différentes maisons d'arrêt de la capitale nigérienne, Niamey, et ses environs, apprend-on mercredi de source proche du dossier.

Ces combattants terroristes ont été arrêtés sur le sol nigérien au cours de plusieurs opérations d'envergure engagées par les Forces de défense et de sécurité (FDS) nigériennes appuyées par les forces armées tchadiennes, suite aux attaques meurtrières en février dernier, dans des localités de Bosso et de Diffa (extrême sud-est du Niger, proches du Nigeria).

Au cours des opérations, les FDS nigériennes ont annoncé avoir éliminé plus d'un millier de combattants terroristes et fait autant de prisonniers.

Cette annonce de leur transfert intervient au lendemain d'une audience accordée par le président nigérien Mahamadou Issoufou à l'ambassadeur du Nigeria au Niger, Elhaj Aliyu Sokoto, au cours de laquelle, ils ont abordé, entre autres, la situation sécuritaire, selon le diplomate nigérian. Elle coïncide également avec la tenue à Niamey de la Commission mixte de coopération nigéro-nigériane dont les travaux ont débuté mardi.

Une mission dépêchée par les autorités nigérianes pour la remise des détenus se trouve déjà au Niger.

Il est à souligner qu'en dépit de la proclamation de l'état d'urgence depuis plusieurs mois dans la région de Diffa, des attaques isolées du groupe terroriste ont repris depuis quelques temps dans cette partie du Niger.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 09/12/2015

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam