Créer un site internet

Le Togo signe trois accords de financement pour un montant de 194 millions USD avec la BID

presidentielles Togo

LOME --- Le Togo a signé mercredi, à Jeddah, trois conventions de financement avec la Banque islamique de développement (BID) pour un montant record de 194 millions de dollars, à l'occasion de la visite du président togolais Faure Gnassingbé en visite en Arabie Saoudite, a annoné le gouvenement sur son site internet.

Les documents ont été paraphés par le président Faure Gnassingbé et le président de la BID Ahmed Mohamed Ali.

La première convention d'un montant de 120,08 millions de d'euros concerne le projet de construction de la route Adoua-Kara sur la nationale N°1 (RN1). Cet axe relie les cinq régions du Togo. Au niveau régional, il est appelé corridor UEMOA CU9 et permet au Burkina Faso d'accéder directement au port de Lomé.

"Le projet aidera le gouvernement togolais à améliorer le niveau de service de cette infrastructure routière stratégique, à augmenter l'efficacité et la sécurité routières et, en même temps, assurer l'intégration entre le Togo et ses pays voisins enclavés", a indiqué Ahmed Mohamed Ali.

Le projet, dont le coût total est estimé à 125,02 millions de d'euros, comporte la construction d'une route longue de 110 km, la supervision des services de consultance et de construction, l'appui à l'Unité de gestion du projet (UGP), des mesures d'ordre environnemental et social représentant la contribution du gouvernement, l'audit financier et l'atelier de démarrage et la visite de familiarisation.

La seconde convention de financement porte notamment sur l'amélioration et l'expansion de l'accès à l'éducation de base, sur l'amélioration de la qualité de l'éducation de base, sur l'appui institutionnel à l'Agence d'exécution.

Le projet permettra d'améliorer la possibilité de scolarisation de 16.800 élèves au niveau du primaire et du premier cycle du secondaire et de fournir des manuels scolaires, des livres de référence, et du matériel scolaire.

Il favorisera la qualité de l'éducation par la formation de 1.500 enseignants du primaire et du secondaire.

Le projet fournira aussi un appui institutionnel au ministère des Enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, dans le but de contribuer à assurer l'éducation primaire pour tous d'ici 2025, grâce au renforcement de l'équité et de la qualité de l'éducation au Togo.

Le coût total du projet est de 16,67 millions d'euros, la contribution de la BID est de 15 millions d'euros.

La troisième convention concerne le secteur de l'énergie. 46 millions de dollars vont être consacrés à l'électrification de 43 villages du Nord-Togo.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 22/01/2016

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam