Créer un site internet

L'émissaire de l'ONU se voit interdire de se rendre à Tripoli

Thqi7naifo

TRIPOLI --- L'émissaire spécial de l'ONU et chef de la mission d'appui des Nations Unies en Libye, Martin Kobler, a indiqué mercredi qu'il s'était vu interdire de se rendre à Tripoli par le gouvernement autoproclamé établi dans la capitale.

M. Kobler a indiqué sur son compte Twitter qu'il avait dû annuler son voyage à Tripoli. Il a expliqué que sa visite visait à "ouvrir la voie vers la paix".

L'ONU a souligné que le nouveau gouvernement d'unité nationale devait déménager à Tripoli et commencer son travail.

La Libye connaît une division politique avec deux Parlements et gouvernements rivaux, à l'ouest et à l'est du pays, depuis que les milices qui se font appeler Aube de la Libye ont pris le contrôle de la capitale et relancé le Congrès Général National (CGN, Parlement) dont le mandat a expiré.

Le nouveau gouvernement soutenu par l'ONU a été formé sur la base d'un accord parrainé par l'ONU et signé par les factions politiques rivales en Libye.

Fayez Serraj, le Premier ministre du nouveau gouvernement, a indiqué que son gouvernement serait à Tripoli dans quelques jours. Il a révélé qu'il y avait un plan pour faciliter et sécuriser le déménagement du gouvernement à Tripoli.

La Libye peine à réaliser sa transition démocratique depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est en proie à l'insécurité et à une présence croissante de l'extrémisme.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 24/03/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam