Créer un site internet

RDC : la société civile interpelle le pouvoir sur le massacre de Beni

Thwqbn01ea

KINHASA --- Les coordinations de la société civile de Beni, Butembo et Lubero au Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont adressé une lettre ouverte au président Joseph Kabila sur les massacres des civils dans cette province.

Pour cette structure, plus de 1.000 personnes ont été tuées dans ces trois territoires depuis le mois d'octobre 2014.

"Après analyse, notre constat a été que le contexte est vraiment précaire : plus de 1.116 personnes tuées en espace d'une année et demi, à partir du 2 octobre. Plus de 1.470 personnes kidnappées, plus de 1.000 maisons incendiées et beaucoup de déplacés de guerre de Miriki à Eringeti", détaille-t-il.

Teddy Kataliko, président de la société civile de Beni, a demandé au président de la République d'"assumer son pouvoir régalien comme Commandant suprême des forces armées de la République".

La partie du nord de la province du Nord-Kivu a connu plusieurs massacres des civils depuis plus d'une année, attribués généralement aux rebelles ougandais des ADF.

Selon les sources sécuritaires basées dans le Nord-Kivu, les forces armées de la RDC ont lancé le 14 mai une nouvelle opération militaire dénommée "Usalama" contre les rebelles ougandais dans le territoire de Beni.

Date de dernière mise à jour : 17/05/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam