Créer un site internet

Le Kenya envisage de stimuler l'utilisation du GPL par les ménages

Thcps2v187

NAIROBI --- Le Kenya a alloué 20 millions de dollars en vue de stimuler l'utilisation du gaz de pétrole liquéfié (GPL) par les ménages, a déclaré dimanche le secrétaire permanent du ministère kenyan de l'Energie Andrew Kamau.

Une partie des fonds sera utilisée pour construire des installations de stockage en vrac de GPL dans les grandes villes, a affirmé M. Kamau lors d'une conférence de presse à Nairobi.

"Notre objectif est d'augmenter la consommation de GPL par habitant, passant des deux kg par personne et par an à 15 kg d'ici la fin de 2017", a-t-il déclaré.

Le gouvernement prévoit de construire un nouveau quai au port de Mombasa, destiné aux importations de GPL, et a décidé de l'exemption de la taxe sur la valeur ajoutée pour le GPL et les appareils de GPL produits localement.

M. Kamau a dit qu'actuellement, seuls les ménages à revenu au-dessus du moyen peuvent se permettre d'utiliser le GPL pour les besoins énergétiques, alors que les ménages à faible revenu comptent encore sur le kérosène, le bois et le charbon.

Le président de l'Institut du pétrole d'Afrique de l'Est (PIEA) Powell Maimba, a déclaré que la pollution de l'air dans l'utilisation du charbon, du bois de chauffage et du kérosène est responsable de 15.000 décès par an au Kenya.

Date de dernière mise à jour : 20/06/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam