Créer un site internet

Cameroun : un bilan "très lourd" dans l'attentat suicide mercredi soir dans l'Extrême-Nord

Ths2aiwlq4

YAOUNDE --- "Des dizaines de morts et de blessés" ont été enregistrés dans l'attentat-suicide survenu mercredi 29 juin à Djamkana, localité de la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, proche de la frontière nigériane, ont indiqué des sources sécuritaires et locales, alors que des responsables de l'armée dénombrent "dix morts".

"Le bilan de l'attentat est très lourd. Sur place on voyait des dizaines de corps. Il y a également de nombreux blessés", a rapporté une source locale jointe par Xinhua jeudi, au lendemain de cette attaque qui a plongé une nouvelle fois la région de l'Extrême-Nord dans l'émoi.

L'attaque a été commise entre 21h00 et 22h00 locales (20h00 et 21h00 GMT) par une femme qui a foncé dans une foule réunie sur une place animée de Djamkana, quelques heures après la rupture du jeûne du Ramadan observé par la population de cette localité de tradition musulmane, a précisé cette source.

L'information a été confirmée par des sources sécuritaires.

Dans leurs premières estimations mercredi dans la nuit, celles-ci avaient annoncé à Xinhua un bilan d'"au moins 28 morts et plusieurs blessés dont certains dans un état grave", confirmant l'ampleur de cet attentat terroriste.

Les services de sécurité camerounais soupçonnent la secte islamiste nigériane Boko Haram d'être derrière cette attaque, bien qu'elle n'a été revendiquée par personne jusqu'à présent.

De leur côté, des responsables de l'armée également contactés par Xinhua ont déclaré que l'attentat avait coûté la vie à dix membres du comité de vigilance de Djamkana, un des groupes d'autodéfense créés en appui des forces de défense et de sécurité pour la lutte contre le groupe terroriste nigérian.

Les sources communautaires parlent plutôt de simples civils tués lors d'un rassemblement.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 04/07/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Yayi pleure

    1 Yayi pleure Le 06/07/2016

    ah, mais où est donc passé yayi boni pour venir nous faire couler ses larmes de crocodiles comme à Paris, c'est vrai j'avais oublié que Yaoundé est beaucoup plus loin de Cotonou que Paris, et puis....

Ajouter un commentaire

Anti-spam