Créer un site internet

Niger : une quarantaine de civils tués par Boko Haram à Guéskérou (extrême-est)

Boko
NIAMEY, 18 juin -- Une quarantaines de civils ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi, suite à des attaques des éléments du groupe terroriste Boko Haram des localités nigériennes de Lamana et Ingoumaoua, dans le canton de Gueskérou (extrême-est, proche du Nigéria), a rapporté jeudi une radio privée "Anfani" de Niamey.

Selon le correspondant de "Anfani" dans la région, certaines personnes ont été tuées par armes à feu, d'autres ont été regroupées dans des cases par les éléments de la secte islamiste avant d'y mettre le feu.

Plusieurs blessés sont admis à l'hôpital régional de Diffa, indique la même source, qui précise que, selon des sources militaires, des poursuites sont engagées depuis jeudi nuit.

En rappel, depuis plus de trois mois, le Niger, en même temps que d'autres pays riverains du bassin du lac Tchad, fait face à des attaques meurtrières de la secte islamique Boko Haram à partir des ses positions au Nigéria, ayant occasionné plusieurs dizaines de victimes civiles comme militaires.

Les forces armées nigériennes et tchadiennes ont engagé une opération de grande envergure contre la secte Boko Haram et pour sécuriser la zone du lac Tchad après plusieurs attaques des localités nigériennes de Bosso et Diffa, frontalières du Nigéria.

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam