Créer un site internet

L'UA se déclare prête à aider à mettre fin aux tensions post-électorales au Gabon

Thg8ud8w1x

L'Union africaine (UA) a réaffirmé être prête à contribuer à la recherche d'une solution aux tensions post-électorales au Gabon.

Le président tchadien Idriss Deby Itno, actuel président de l'Union africaine, continue de suivre avec une attention constante l'évolution de la situation au Gabon, suite à l'annonce le 31 août des résultats provisoires de l'élection présidentielle organisée le 27 août, d'après un communiqué publié par le bloc panafricain lundi.

À ce titre, il reste en liaison constante avec les principaux acteurs au Gabon, ainsi qu'avec les autres parties concernées, indique le communiqué.

Le président de l'UA a réaffirmé la disposition du bloc panafricain, avec le soutien des pays de la région et des partenaires concernés, à aider les parties gabonaises à trouver un règlement rapide à la situation post-électorale qui règne dans le pays, dans le respect des dispositions constitutionnelles et légales ainsi que des instruments de l'UA en matière de démocratie et d'élections.

Le président de l'Union a souligné à cet égard qu'une délégation de haut niveau composée de chefs d'État africains, ainsi que de hauts responsables de la Commission de l'UA et des Nations unies, était prête à être envoyée à Libreville dès que les conditions pour cette visite seront remplies.

Des manifestants sont descendus dans les rues de Libreville mercredi soir suite à la publication de résultats électoraux donnant la victoire d'une courte tête au président sortant Ali Bongo Ondimba, l'opposition dénonçant des "manipulations électorales" du candidat nommé vainqueur.

Les manifestants ont attaqué le siège du Parlement et un millier de personnes ont été arrêtées suite à des heurts avec la police, selon les médias locaux.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam