Créer un site internet

(COVID-19) Le Sénégal veut vacciner ceux qui le désirent d'ici 2022

https://www.leparisien.fr/resizer/LVWV6TiSsfJrwHPtT0WfzY2k4X0=/932x582/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/DC47CGL4DA4SWWUS4DUGOMAHPQ.jpg

Le gouvernement sénégalais ambitionne de vacciner contre le COVID-19 tous les Sénégalais qui le désirent d'ici 2022, a déclaré le ministre Abdoulaye Diouf Sarr dans une interview publiée ce lundi par le journal Le Soleil.

Dans l'interview, le ministre sénégalais a indiqué que son pays démarrait mardi "une phase d'urgence" de vaccination qui concerne le personnel de santé de première ligne, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes qui vivent avec des comorbidités.

"Quelle que soit la région, si l'on ne respecte pas ces trois critères, on n'est pas éligible durant cette première phase d'urgence. C'est moins un problème de région. Mais c'est une question de cible", a-t-il fait remarquer.

Le ministre sénégalais de la Santé en charge a espéré que, dans cette phase d'urgence, les autorités sanitaires atteignent l'objectif de vacciner 20% de la population sénégalaise.

"Mais le processus va se poursuivre, parce que nous attendons un autre lot de doses. Au total, nous allons recevoir 1.300.000 doses de vaccins de COVAX. En plus nous sommes en négociations avec les Russes pour disposer du vaccin Spoutnik V afin de compléter le processus", a expliqué M. Sarr.

Il a précisé que la stratégie nationale de vaccination du Sénégal ne rejetait aucun type de vaccin.

Date de dernière mise à jour : 22/02/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam