Créer un site internet

RDC: la majorité présidentielle préoccupée par la décision de l'ONU de mettre sous surveillance le pays

Rhzeq

La Majorité Présidentielle (MP) est profondément préoccupée après la décision de l'ONU de mettre la République démocratique du Congo (RDC) sous surveillance à cause des incidents déplorables de septembre, a déclaré Alain Atundu, porte-parole de cette coalition presidentielle, lors d'un point de presse tenu dimanche à Kinshasa.

"Cette décision contestable confirme malheureusement la fâcheuse tendance des organes des Nations-Unies à mener de préférence des enquêtes uniquement à charge des autorités légales dans l'exercice de leur mandat constitutionnel", a indiqué M. Atundu.

Selon lui, ignorer ainsi "curieusement à dessein" la "patente responsabilité" des leaders du Rassemblement (opposition) dans ces événements, "d'autant que leur président nous promet et nous annonce un remake plus musclé le 19 décembre", "ne contribue nullement à créer un climat d'apaisement dans le pays, pourtant recommandé par le secrétaire général des Nations-Unies", a-t-il souligné.

Plus de trente personnes ont été tuées les 19 et 20 septembre à Kinshasa dans les manifestions opposant les militants du Rassemblement (opposition) aux forces de l'ordre. Des boutiques et des banques ont été pillées, plusieurs permanences des partis d'opposition et de la majorité ont été incendiées dans les violences.

Source...Xinhua

"La Majorité Présidentielle encourage la justice à réprimer sans discrimination tous les auteurs et instigateurs de ces actes ignominieux", a souligné M. Atundu.

Date de dernière mise à jour : 03/10/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam