Créer un site internet

Deux soldats français en garde à vue pour des faits présumés de pédophilie commis au Burkina Faso

Capture d e cran 2015 05 01 a 18 32 33

PARIS -- Deux soldats français membres des forces spéciales ont été placés en garde à vue jeudi pour des attouchements sexuels présumés commis dimanche au Burkina Faso sur deux fillettes franco-béninoises âgées de 3 et 5 ans, a rapporté jeudi la presse française.

"Deux soldats français, membres des forces spéciales en mission au Burkina Faso, ont été placés en garde à vue jeudi matin dès leur retour en France. Les deux combattants sont soupçonnés d'attouchements sur deux petites filles dans ce pays d'Afrique de l'Ouest", écrit jeudi matin l'hebdomadaire Le Journal du Dimanche.

"En mission sur place dans le cadre de l'opération Barkhane, les deux soldats sont soupçonnés d'avoir commis des 'actes à connotation sexuelle' sur deux mineures franco-béninoises de 3 et 5 ans dimanche dernier dans la piscine d'un hôtel de Ouagadougou", la capitale burkinabè, explique de son côté le journal Le Figaro.

"Membres des forces spéciales françaises, les deux hommes avaient été entendus mercredi par les gendarmeries française et burkinabè à Ouagadougou (...) Dès mercredi matin, le gouvernement français avait demandé le rapatriement rapide des deux militaires", rappelle le quotidien.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère de la plus jeune fille serait allée se baigner dans la piscine de l'hôtel de la capitale burkinabè dimanche. Après avoir lié conversation avec les deux soldats de 36 et 38 ans, elle les aurait conviés à prendre un verre à son domicile", est-il indiqué.

"Selon le témoignage de la jeune femme, un des deux hommes y aurait oublié sa caméra portative. Elle y découvre alors des images tournées dans la piscine. Notamment des scènes subaquatiques au cours desquelles les soldats se seraient livrés à des attouchements sur les fillettes", poursuit Le Figaro.

"Suspendus mardi par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, ils font depuis l'objet d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour agressions sexuelles sur mineur", note le quotidien.

Jeudi matin, le site d'information en ligne France TV Info rappelait qu'"environ 220 soldats français sont stationnés au Burkina Faso dans le cadre de l'opération de lutte antiterroriste Barkhane, qui couvre cinq pays du Sahel, du Mali au Tchad".

Cette nouvelle affaire d'abus sexuels sur des enfants est la deuxième "impliquant l'armée française en Afrique, après les accusations portées contre des militaires de la force Sangaris en Centrafrique", conclut le site.

source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam