Créer un site internet

Afrique du Sud : Zuma réitère l'appel lancé aux leaders religieux à ne pas s'engager dans la politique

Dfgezg

Le président Jacob Zuma a réaffirmé mardi que les dirigeants religieux devraient éviter d'être impliqués dans des querelles politiques de division.

Les dirigeants religieux devraient idéalement s'efforcer d'être au-dessus de ces querelles et d'unir toutes les personnes dans la poursuite de la justice, de la vertu et du bien commun, a déclaré M. Zuma.

Il a fait cette déclaration après avoir été critiqué pour avoir demandé aux dirigeants religieux d'éviter d'être entraînés dans les querelles politiques de division.

Durant la célébration annuelle de la Journée internationale de grâces organisée par l'Eglise des douze apôtres en Christ le 4 décembre à Durban, M. Zuma a exhorté les dirigeants religieux à s'éloigner de la politique.

Cela est intervenu après que le Conseil sud-africain des Églises a appelé le Congrès national africain au pouvoir à convaincre M. Zuma de démissionner en raison de sa participation présumée dans une série de scandales de corruption.

"Le président est d'avis qu'il serait utile que les dirigeants religieux dépassent la calomnie pour qu'ils puissent servir de médiateurs et apporter la paix là où c'est nécessaire", a noté Bongani Ngqulunga, porte-parole présidentiel, lors qu'il expliquait la position de M. Zuma.

M. Zuma comprend, apprécie et salue le rôle que la communauté religieuse a joué dans la lutte pour la libération qui a mené à l'aube de la liberté et de la démocratie dans le pays, a indiqué M. Ngqulunga.

Le gouvernement apprécie également le rôle que le secteur religieux continue de jouer dans la reconstruction et le développement du pays et dans la promotion de l'unité nationale, a conclu le porte-parole.

Source...Xinhua

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam