Créer un site internet

Nous les Africains d’outre-mer avons une conscience aiguë...

MolefiNous les Africains d’outre-mer avons une conscience aiguë de la nécessité de recouvrer l’Afrique. Il s’agit là d’une connexion historique que l’on ne doit pas prendre à la légère, l’Afrique peut se sauver grâce à cette idéologie panafricaine. De tous les continents, l’Afrique est souvent apparue comme totalement déconcertée par ses enfants, semés de par le globe. Ceci est dû en grande partie à l’état de confusion dans lequel les enfants de l’Afrique eux-mêmes se trouvent. Souvent détachés et isolés de l’Afrique, nous assumons une nouvelle identité, et sommes doublement perdus, zombies au milieu de villes de pierres et d’acier dans les Amériques. Et pourtant, il est impératif que l’Africain en Colombie, l’Africain au Brésil, l’Africain en Guadeloupe, et l’Africain à la Jamaïque soient inclus dans le projet de l’Afrique. De même que l’européen australien qui vit à des centaines de kilomètres de l’Europe participe au projet culturel européen, l’Africain doit faire partie du projet culturel de l’Afrique, que ce soit à Cuba, ou aux Etats-Unis, à Haïti, ou au Nicaragua, en Martinique, au Mexique ou en Guyane.

Molefi Kete Asante
L’Afrocentricité, Ed. Menaibuc 2003, p.185

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam