Créer un site internet

La Gazelle et la Panthère

Panthe re et antilopeAu sommet d’une colline, la Gazelle soufflait dans son sifflet : « viè-viè-viè » à perdre haleine. La Panthère l’entendit et s’approcha : « Donne-moi ton sifflet », lui dit-elle. La Gazelle de répondre : «  Panthère, va et tue ta mère; après quoi coupe-lui une patte que tu écorchera et nettoiera jusqu’à l’os. Cet os, tout simplement,  tu le mets à la bouche et et tu souffle dedans. Voilà un sifflet tout trouvé. »

La Panthère de s’en aller. Elle trouve sa mère en train de piler des feuilles de manioc ; aussitôt elle lui arrache le pilon des mains et l’assomme d’un grand coup sur le museau. En hâte elle lui tranche l’os et souffle dedans : pfu, pfu… Pas un son ne sortit. Furieuse, elle part à la recherche de la Gazelle, la trouve, lui administre un coup de bâton et réussit à s’emparer de son sifflet. Toute fière, elle retourne à son village. Derrière une case elle aperçoit un nid d’abeilles dans un tronc. Une envie de manger du miel la saisit : elle pratique un trou dans l’arbre et y introduit une patte. Or, la Gazelle se trouvait cachée à l’intérieur. Celle-ci empoigne la jambe de son ennemie et se met à lui faire de violents reproches : « Pourquoi m’as-tu pris mon sifflet ? Rends-le moi immédiatement « ! »

Et la Panthère de crier à ses enfants qui jouaient sur la cour du village : «  Apportez-moi le sifflet de la Gazelle. » Les Enfants-Panthères ne comprennent rien. « Faut-il venir avec une hotte ? » —« Non, apportez-moi vite le sifflet de la Gazelle. » Mais les enfants ne pensaient qu’au miel et se disaient les uns aux autres : « Notre père veut une hotte pour mettre les rayons de miel », et ne se souciant pas d’apporter le sifflet.

Sans perdre une minute la Gazelle trancha la patte de la Panthère qui mourut, puis elle extermina ses enfants, récupéra son sifflet et regagna son village.

Par AYONG

Source: Contes Gabonais de Raponda Walker

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam