Créer un site internet

Loi de cause à effet

Loi de cause effetIl était une fois dans un village nommé Luango où vivait un notable nommé Mboumba, c’était un homme respecté par tous les villageois car il était connu pour sa sagesse. Tout le monde venait recevoir ses conseils avisés et sa réputation allait au-delà de son village. Mboumba qui avait été rattrapé par le poids des années, ne pouvait plus aller comme il le fit pendant des années à la traditionnelle chasse et cueillette au campement de chasse dans la forêt où il pouvait s’absenter de 6 mois à un an pour faire le plein de vivre.

Loi de causeMboumba ne pouvant plus répondre à un tel exil décida de passer le flambeau à ses deux enfants, Orety son fils de 19 ans et Viène sa fille de 17 ans. Et Mboumba le vieux précisa à ses enfants : «Lors de votre long séjours dans le campement, il vous est formellement interdit de dormir ensemble, quelque soit les circonstances, ne partagez pas le même lit, car ce sera un inceste tout simplement.»

Après avoir briefé ses enfants, le vieux Mboumba bénît ses enfants, et ce fut le départ pour le lointain campement qui nécessitait plusieurs semaines de marche. Orety et Viène prirent le chemin habituel et arrivèrent quelques semaines plus tard au campement.

Tous les jours Orety et Viène travaillaient avec acharnement à la chasse et à la pêche pour faire le stock de nourriture nécessaire au retour à Luango en fumant le poisson et la viande. Et pendant plusieurs semaines chacun dormait de son côté, puis vint un soir où Orety et Viène partagèrent le même lit, en désobéissant à leur père Mboumba. Et dans les jours suivants, Orety et Mboumba partagèrent systématiquement le même lit, mais au fil des semaines et des mois le ventre d’Orety se mit à grossir et au bout de 8 mois et demi, Viène mit au monde un petit garçon. Se trouvant dans une situation inconfortable, et ne sachant comment le justifier auprès de Mboumba et des autres villageois. Orety et Viène décidèrent de se débarrasser de cet enfant pour cacher leur transgression aux autres villageois. Ils assassinèrent l’enfant qui fut mis six pieds sous terre, et ils décidèrent de rentrer au village Luango.

Ils prirent toutes les provisions accumulées pendant des mois et se mirent sur le chemin du retour, et plus ils s’approchaient du village, plus ils entendaient une voix chantante délivrant ce message « frère et sœur sont allés au campement dans la forêt, n’ayant pas obéit au patriarche Mboumba, commirent un inceste où je vis le jour, aussitôt m’ôtèrent la vie ah mon dieu.»

Abri de chasseOrety et Mboumba inquiets essayèrent par tous les moyens sans succès d’arrêter cette chanson dont ils ne pouvaient déterminer l’origine. Deux jours avant d’arriver la voix s’arrêta de chanter, et Orety et Viène  arrivèrent au village confiants. Une fois arrivés devant Mboumba le père, la voix qui les a accompagné pendant tous le voyage retour se mit de nouveau à chanter : « frère et sœur sont allés au campement dans la forêt, n’ayant pas obéit au patriarche Mboumba, commirent un inceste où je vis le jour, aussitôt m’ôtèrent la vie ah mon dieu.» La voix était tellement insistante que Mboumba demanda à ses enfants une explication, mais Orety répondit : « Père, que pourrions nous dire par rapport à cette voix, car nous ne savons pas de quoi il en ressort, c’est certainement les gens du village cachés dans les bois qui chantent pour semer la zizanie dans notre famille. » Au moment où le vieux Mboumba décida de convoquer le conseil des sages pour exiger une sanction contre les contrevenants, un petit bonhomme d’à peine 50 cm de haut rentra dans la maison de Mboumba et lui expliqua : « je suis le fruit de l’inceste entre frère et sœur qui ensuite m’éliminèrent pour cacher leur péché, mais il fallait que la vérité éclate, maintenant que tu sais que tes enfants, non seulement t’ont désobéit, mais ont tenté de dissimuler leur crime, je peux aller rejoindre la terre des ancêtres en sachant que justice sera faite.» Et l'enfant Loidisparut Mboumba furieux, convoqua le conseil des sages, puis le chef du village s’exprima en ces termes : «Mes enfants, sachez que dans nos traditions la loi de cause à effet agit à chaque transgression, car quand on pose un acte, même si nous pensons être seuls, mais les arbres nous observent, les eaux nous observent, mais également les cailloux etc. Et le moment venu, ils nous présentent la facture.» Puis le conseil décida de bannir Orety et sa sœur pendant une durée de 5 ans pour qu’ils méditent sur leur sort avant d’envisager une hypothétique réintégration dans la communauté.

Par Ayong

Date de dernière mise à jour : 02/07/2021

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam