Créer un site internet

Le Togo se prépare pour la mise en œuvre des documents de programmation pluriannuelle des dépenses instaurés par l'UEMOA

Images 6

Le ministère de l'Economie et Finance du Togo a organisé les 24 et 25 mai à Lomé, un séminaire de haut niveau pour la mise en œuvre du budget programme ou document de programmation pluriannuelle des dépenses du pays.

Ce budget programme a été instauré par l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à l'intention des présidents d'institutions et des secrétaires généraux des ministères et le séminaire est placé sous le thème "Fonction, rôle et responsabilité des ordonnateurs".

Les directives de l'UEMOA de 2009 ont instauré le principe de la gestion axée sur les résultats dans les huit Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, Le Niger, le Sénégal et le Togo.

Désormais, dans l'union, le budget de chaque Etat membre devrait, se présenter sous forme de budget programme et la date butoir est le 1er janvier 2019.

Selon le secrétaire permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers (SP-PRPF), Mongo Aharh-Kpessou, le budget programme ou document de programmation pluriannuelle des dépenses (DPPD) est un document qui précise comment les moyens sollicités par chaque organe ou institution seront utilisés pour atteindre les objectifs fixés.

"Le DPPD est constitué d'un ensemble de programmes déclinés en actions, en activités et en tâches. Le budget programme permet d'améliorer la gestion par la performance et de mesurer les résultats de chaque institution et de chaque ministère avec des indicateurs y associés, dans le cadre de la gestion axée sur les résultats", a-t-il poursuivi.

Cette méthode oblige chaque responsable de programme à répondre désormais des résultats obtenus à partir des actions précises par rapport aux objectifs précis préalablement.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam