Créer un site internet

La CEDEAO vole au secours des nigériens à travers un don de plus de 6 500 tonnes de céréales

Sipa ap22166777 000001 592x296 1518706396

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), à travers sa réserve régionale de sécurité alimentaire, a mis à la disposition des autorités nigériennes 6 528 tonnes de céréales destinées aux populations en difficultés alimentaires, annonce un communiqué de l'institution communautaire.

Selon cette même source, la cérémonie de remise des vivres, composés de 3 028 tonnes de maïs, de 3 000 tonnes de mil, et de 500 tonnes de sorgho s'est déroulée mardi à Dosso, une localité située à 135 km de Niamey, la capitale du Niger.

Ces vivres, explique la même source, sont entreposés dans divers magasins de l'Office des produits vivriers du Niger (OPVN) situés notamment à Dosso (2 000 tonnes), Birnin Konni (1 028 tonnes), Maradi (2 000 tonnes) et Zinder (1 500 tonnes).

"La remise de vivres au gouvernement nigérien a été rendue possible grâce à l'Union européenne, qui finance le Projet d'appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest, à hauteur de 56 millions d'euros", indique le même communiqué.

La communiqué ajoute que cette remise est la 2ème intervention de la Réserve régionale de sécurité alimentaire après celle de 1 130 tonnes de céréales par la CEDEAO, le 8 août 2017, à Maiduguri, en solidarité avec les populations du Nord Est du Nigeria affectées par une situation alimentaire difficile.

Créée le 28 février 2013, à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, par les leaders ouest-africains, la Réserve régionale de sécurité alimentaire vise notamment à compléter les efforts des Etats membres pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle rapide et diversifiée.

Cette Réserve se propose également d'exprimer la solidarité régionale à l'égard de ces Etats et des populations affectées.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam