Créer un site internet

Guinée-Bissau : l'élection présidentielle fixée au 24 novembre prochain

Jose mario vaz

Le président bissau-guinéen José Mario Vaz a fixé au 24 novembre 2019 l'élection présidentielle en Guinée-Bissau, selon un décret présidentiel publié mardi.

Cette décision a été annoncée après une audience accordée le même jour aux 49 partis politiques légaux du pays.

Lundi, le chef de l'Etat a demandé au Parti Africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), vainqueur des dernières législatives, de lui désigner un Premier ministre. Ce parti a proposé son président, Domingos Simoes Pereira.

Jusqu'à présent, le refus du président Vaz de nommer un Premier ministre trois mois après les législatives, a plongé la Guinée-Bissau dans une nouvelle impasse politique, ont fait remarquer des observateurs locaux. Le président Vaz justifiait son refus par le fait que qu'il n'y a pas de consensus pour la formation du bureau de l'Assemblée nationale.

Ce bureau n'est pas complet, parce que la majorité, dirigée par le PAIGC, a rejeté la candidature de Braima Camara, coordinateur du Mouvement pour l'alternance démocratique, la deuxième force politique du pays, au poste de deuxième vice-président.

Domingos Simoes Pereira a déjà été Premier ministre. Son limogeage par le président Vaz qui est également membre du PAIGC, avait été à l'origine d'une crise qui a duré plus de trois ans. Cette crise n'a été résolue que grâce à la médiation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam