Créer un site internet

Référendum au Rwanda sur une modification de la Constitution concernant les mandats présidentiels

Paul kagame4

KIGALI --- Les Rwandais se sont rendus aux urnes vendredi pour participer à un référendum sur un projet d'amendement de la Constitution et des dispositions concernant mandats présidentiels, amendement qui permettrai au président Paul Kagame de briguer la réélection après l'expiration de son second mandat de sept ans en 2017.

Le scrutin a commencé à 7h00 heure locale, avec de longues files d'attente devant la plupart des bureaux de vote dans tout le pays.

Le vote devait prendre fin à 15h00 heure locale.

Environ 6,4 millions d'électeurs sont attendus dans les urnes pour décider par oui ou par non de cet amendement à la Constitution.

Le président Kagame a déposé son bulletin dans l'urne en fin de matinée au bureau de vote d'APE-Rugunga à Kigali.

Dans un bref échange avec les journalistes, M. Kagame a déclaré que ce référendum était une décision du peuple, et n'a pas souhaité préciser s'il comptait se représenter après l'amendement éventuel de la Constitution.

Interrogé pour savoir s'il se représenterait, ou s'il annoncerait une décision à ce sujet, il a déclaré que "nous verrons quand le moment sera venu".

Au total 6,4 millions d'électeurs sont attendus dans les quelque 2 800 bureaux de vote du pays, et les résultats provisoires devraient être connus vendredi soir.

Interrogé pour savoir ce qu'il voulait dire à ceux qui l'invitent à se représenter pour le prochain mandat présidentiel de sept ans, il a déclaré, "commençons par regarder les résultats, vous pourrez peut-être vous baser là-dessus".

Toutefois, le Parti vert démocratique du Rwanda (opposition), a appelé les Rwandais à voter "Non" lors du référendum.

Le changement de la Constitution requiert une majorité absolue, soit un vote de plus de 50 % des voix en faveur du "Oui".

Source...Xinhua

Date de dernière mise à jour : 22/12/2015

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam