Créer un site internet

Maurice : le gouvernement déterminé à redorer le blason de l'île pour la facilité des affaires

Th0ek110wd

Le gouvernement mauricien est fortement déterminé et ne s'épargnera aucun effort pour restaurer la position du pays parmi les principales économies pour faire des affaires, a déclaré le ministre des Finances et du Développement économique, Pravind Jugnauth.

M. Jugnauth s'est ainsi exprimé mercredi à l'Assemblée nationale, en réponse à une question parlementaire concernant le récent ralentissement du classement de Maurice dans Facilité de faire des affaires 2017" de la Banque mondiale, où Maurice a perdu 17 places du 32e au 49e rang sur un an.

A cette fin, le ministre a annoncé la mise en place d'un groupe de travail sous sa présidence pour aborder les questions et prendre des mesures appropriées pour empêcher le pays de perdre encore des places.

Dans le même ordre d'idées, il a souligné que des comités techniques ont déjà été mis en place, comprenant des acteurs publics et privés, pour examiner les faiblesses et proposer des recommandations.

Il a également indiqué que d'autres changements seront apportés à la méthodologie Fiare des affaires l'année prochaine avec l'introduction d'un nouvel indicateur sur la vente au gouvernement, relatif aux politiques et procédures d'approvisionnement par le secteur public.

En ce qui concerne les mesures prises pour remédier à la situation, il a souligné que les nombreuses mesures budgétaires prises dans le cadre de la stratégie "Réformer fondamentalement la facilitation des entreprises et élargir nos horizons économiques", n'ont pas été prises en compte dans le dernier rapport sur la facilité des affaires qui avait retenu comme date butoir le 1er juin 2016. Ces réformes seront prises en compte dans la prochaine édition du rapport Doing Business, a-t-il affirmé.

Ces mesures comprennent notamment la mise en place d'une plate-forme de licences électroniques permettant la soumission en ligne d'une licence, d'un permis ou d'une autorisation d'exploitation, la suspension du paiement des frais de commerce pour les petites entreprises, la rationalisation des procédures d'obtention du permis de construction et d'utilisation des terres, la facilitation du commerce transfrontalier avec la soumission du manifeste dans les 24 heures suivant le chargement au dernier port d'escale et la mise en opération de l'autoroute de l'information pour faciliter le partage de l'information entre les organismes publics.

Le rapport de la Banque mondiale est une publication annuelle qui vise à comparer les réglementations commerciales dans 190 économies sur la base de dix indicateurs spécifiques.

Source...Xinhua

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam